Yoga de 

 

Simplement Être 

 

Durant une bonne partie de notre vie, nous nous consacrons à la réalisation de nos désirs personnels. Notre but est avant tout de jouir de nous-mêmes, de nous faire plaisir à tout prix. Ce penchant égocentrique est inhérent à la nature humaine. Nous existons et nous voulons en profiter.

 

Mais cette existence totalement individualisée a un prix élevé : un mental dominateur en activité permanente, une vie intérieure d’une immense pauvreté, une conscience réduite au périmètre de notre corps et surtout une grande souffrance, celle d’être séparé du reste de la manifestation.

 

Arrive parfois un temps où le besoin d’autre chose devient impérieux. Tout nous semble faux. Chaque réveil sonne comme un mauvais rêve. Un désir vital se présente alors à notre conscience : Être simplement soi-même.

 

Dorénavant, la vie va prendre un nouveau tournant et se transformer en une quête, celle de la véritable identité. Une question va accaparer toute notre attention : Qui suis-je réellement?

 

 

La voie du pur témoin 

 

Une infinité de chemins s’offre alors à nous. Une infinité de chemins qui correspondent à une infinité de croyances, de philosophies, de techniques.

 

Il existe une voie directe ne nécessitant ni formation ni connaissance ni support dogmatique : le yoga de la conscience ou voie du pur témoin que Ramana Maharshi appelait "auto-investigation".

 

Dans cette voie, qui n’en est pas vraiment une, l’individu se contente d’adopter la posture du témoin. Il observe sans jugement tout ce qui apparait à sa conscience dans le but de remonter à la source même de l’existence individuelle, dans le but de remonter à l’apparition de son individualité. Il va alors s'apercevoir qu'il n'est pas cette personne séparée des autres et de l’Univers, mais qu'il fait partie d'un Tout indissociable. Cette prise de conscience est une véritable libération.

 

 

Le quotidien devient le chemin 

 

Cette approche ne nécessite pas de se mettre en retrait du monde. Elle se déroule au sein même de l’environnement habituel, dans le cadre de la famille, du travail, des loisirs.

Cette approche est entière, car elle n’exclut rien, ne pose aucune condition à l’entrée. Vous venez avec votre vécu, avec ce que vous êtes ou plutôt ce que vous croyez être.

La seule exigence : être prêt à renoncer à vos propres vérités, à votre vision fragmentée.

 

 

Un yoga où il faut laisser faire la vie 

 

Le yoga signifie l’union.

Le yoga de la conscience est l’union naturelle avec ce que nous sommes déjà.

 

En quoi consiste ce yoga ?

Avant toute chose on ne fait pas et on ne rajoute rien. On laisse-faire. Il ne s’agit absolument pas d’une méthode miracle de réalisation, d’une solution magique, d'une technique New-Age, mais d’une voie spontanée éternelle. Ici, il n’est question ni de progresser ni d’acquérir quoi que ce soit, bien au contraire. Ici, il est question de perdre ses propres illusions, d'abandonner son mode de fonctionnement habituel, de se mettre à nu, pour retrouver le sentiment d'existence primordial.

 

Mais le "laisser-faire" ne faisant pas partie de la panoplie de l'être humain mentalisé, celui qui court après l'identité absolue a besoin d'orientations.

 

C'est pourquoi je vous propose plusieurs méditations :

- Des méditations sur le "Soi" et le "non-Soi" 

- Un yoga de la Cellule (uniquement en individuel).